L'ESPACE FRANCOPHONE AIDS 2016

actualités
Retour au catalogue des Associations

Qu’attendez-vous de Durban ?

La 21ème conférence internationale sur la Sida qui se tiendra du 18 au 22 juillet en Afrique du Sud, à Durban, accueillera quelque 20.000 participants. Parmi eux, de nombreux acteurs francophones de la lutte contre le sida. L’Espace Francophone leur a demandé ce qu’ils attendaient de cette conférence.
Retrouvez l’intégralité des interviews et réagissez sur notre page FB: https://www.facebook.com/espacefrancophoneAIDS2016/

Dr Safiatou Thiam, Conseil national de lutte contre le Sida, Sénégal

Des opportunités de rencontres, de développement de partenariats pour la riposte au sida. Aussi d’échanger et de partager les expériences des autres pays sur les questions les plus brûlantes, d’obtenir des réponses sur des questions scientifiques encore pendantes. Et surtout d’être au courant des innovations majeures dans la lutte contre le sida surtout en matière de traitements, de soins et de prévention des nouvelles infections dans l’optique d’atteintes les UN 90.

Florence Thune, Sidaction, France

Que ce soit l’occasion de rappeler à tous les acteurs de la lutte contre le sida que nous n’arriverons pas à mettre fin à l’épidémie, quels que soient les moyens mis en œuvre, si les droits humains de tous et toutes ne sont pas respectés et défendus, notamment en matière d’identité sexuelle et de genre… Et que la guerre contre ce virus ne sera pas non plus terminée si on laisse à nouveau les écarts se creuser entre les pays en termes d’accès à la prévention, aux traitements et au suivi biologique.

Mehdi Karkouri, ALCS, Maroc

Ce genre de conférences est l'occasion unique de mettre ensemble des chercheurs, des communautaires, des médecins qui, autrement, auraient très peu de chances de se retrouver tous ensemble au même endroit pour un formidable temps d'échange et de connexion. C'est pour nous aussi l'occasion d'apprendre des autres et une intarissable source d'inspiration pour nos actions futures.

Aliou Sylla, ARCAD-SIDA, Mali

Une renaissance de l'activisme pour donner une forte impulsion à la Déclaration de HLM en promouvant la prise en compte des droits humains, l'augmentation - ou le maintien à défaut - de la contribution des différents donateurs au fonds de reconstitution du Fonds Mondial, la place de la recherche communautaire pour apporter des réponses locales réalisables et acceptables par la communauté.
Une synergie réelle avec volonté des actions institutionnelles, scientifiques, politiques et communautaires pour créer un élan nouveau, dynamique dans la lutte contre le sida.

Bruno Spire, ancien président de Aides, directeur de recherches à l’INSERM

Beaucoup de communication sur la PreP à grande échelle de l'expérience américaine où l'on commence à voir des effets sur la baisse de l'épidémie! J'espère aussi qu'on verra s'amplifier la recherche communautaire associant chercheurs et militants associatifs à travers le monde.

Souhaila Bensaid, présidente de l'Association tunisienne de prévention positive, ATP+

« Faire connaitre la situation de l’Afrique du Nord, dont la Tunisie, et celle de la région MENA et mener des actions de plaidoyer. Faire connaitre ATP+ et réseauter avec les pays Francophones qui sont les plus proches pour nous. Partager l’expérience et l’information pour trouver des solutions aux différents problèmes. Faire connaissance avec les bailleurs de fonds. Et finir le travail de la réponse à la déclaration de Juin. »